Prévisions météo : "Le soleil pourrait finalement prendre le dessus, pas de précipitations en vue".

Si cette embellie se confirme, nous en profiterons pour revisiter le circuit Openrunner n° 9336673 dit "mi-Monts d'or, mi-Dombes" qui passe par Couzon, Albigny, Curis, Chasselay, Quincieux, Varennes, Trévoux, Ste-Euphémie, Rancé, Monthieux, St-André-de-Corcy, Mionnay. Distance 56,4km de FSM à FSM et 467m de D+

C.R de la sortie: Peut-être avez-vous remarqué que si je suis bien fidèle au blog quant à l'organisation qu'au C.R de la sortie, exercice qui me procure un réel plaisir non dissimulé, physiquement je suis très souvent absent, la faute en incombe à certains effets secondaires du traitement que je suis (hormonothérapie) qui sans prévenir peut déclencher des douleurs à tous les étages très invalidantes. C'est le prix à payer dans la voie de la guérison et je fais avec.

Ce samedi donc, rien, calme plat, le bonheur de pédaler en compagnie de "pots". Enfin !!! Et puis sur la piste cyclable qui relie la ZI de Genay à Neuville, alors que je roulais bien à droite, soudain j'ai vu surgir tout proche et dans l'axe de ma roue avant, l'un de ces poteaux métalliques qui délimitent la voie de droite de celle de gauche.

J'ai conscience du choc brutal. Je suis à terre complètement sonné, groggy avec une perte de connaissance de quelques secondes à peine. Je n'ai qu'une obsession me relever et marcher. OK tout va bien, aucune douleur. Par contre mon vélo, cadre cassé en 2 parties bien distinctes ne roulera plus. Un couple d'automobilistes témoins de ma chute proposent d'appeler les secours. Si je refuse dans un 1er temps, très vite je me sens très faible, on m'aide à m'asseoir, et si je suis conscient de ce qui se passe autour de moi, j'éprouve de grandes difficultés d'élocution, je veux appeler Jean et je n'y arrive pas. De plus tout mon côté droit est inerte, paralysé. Ne m'écoutant pas les secours ont été alertés, heureusement.  Conduit aux urgences de la X-Rousse et pris en charge immédiatement un scanner révèle un A.I.T. cause de  ma chute, un autre la fracture des 4ème, 5ème et 6ème côtes, conséquence de la chute. Par contre dans l'ambulance des pompiers l'intégralité de mes moyens est revenue. A 22h45 je  suis de retour à mon domicile. A 23hoo énorme douleur invalidante qui perdure encore au poignet gauche, d'où une "nuit de rêve".  Jusqu'au départ de l'ambulance,  Jean très inquiet est resté à mes côtés. Qu'il en soit remercié !!!

Si ma sortie s'est arrêtée vers le 50ème km, Jean rentré à la nuit en a effectué 73.

A la semaine prochaine !

Daniel